• et sur une superbe introduction musicale d'Ennio Moricone...

     

     


    2 commentaires
  • Je confirme, c'est de l'humour...

     

    Humour

     

    Humour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Pour vous situer politiquement et savoir pour qui allez vous voter. On n'arrête pas le progrès.

    Politest, le test pour se positionner politiquement.

     http://www.politest.fr/questionnaire/page1.php

     Pour les indécis

        

    Pour les indécis

      

    Pour les indécis

     

    Pour les indécis

      Pour les indécis

     Pour les indécis

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Un Africain qui prend une bière avec d’autres travailleurs reçoit un appel sur son cellulaire. 
     
    Après avoir terminé celui-ci, il commande une tournée pour tout le monde et annonce que sa femme vient d’avoir un bébé typiquement Africain: un garçon de 25 livres. 
     
     
    Personne ne veux croire qu’un bébé naissant puisse peser 25 livres... 
    Mais le Noir, haussant les épaules, déclare "C’est dans la moyenne de poids - comme je l’ai dit, mon nouveau fils est typiquement Africain." 
     
    Deux semaines plus tard, le noir, revenant de chez-lui, retourne au même bar. 
     
    Le barmaid lui demande: "Dis, n’es-tu pas le père du bébé typiquement Africain qui pesait 25 livres à sa naissance? Tous les gars ici ont parié sur son poids lorsqu'il serait âgé de deux semaines. Alors, combien pèse-t-il maintenant?" 
     
    Le père, tout fier, répond: 17 livres! 
     
    Le barmaid confus, n’y comprend rien….  "Que s’est-il passé?  Il pesait 25 livres à sa naissance!!!" 
     
    Le noir prend lentement une gorgée de bière, s’essuie les lèvres avec sa manche de chemise, se penche vers le barmaid et lui dit: "On l’a fait circoncire."
     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Parce qu'il s'imagine sentir bon lui?

    çà sent mauvais

      

    Cette campagne sent mauvais

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    source:  http://pauvrefrance.centerblog.net/

     


    2 commentaires
  •  Décret no 2016-1302 du 4 octobre 2016 relatif au soutien matériel et en personnel apporté aux anciens Présidents de la République

     Le Président de la République,                                                  Sur le rapport du Premier ministre,                                             Vu la Constitution, notamment son article 37, Décrète:   

                  Art. 1er. – Pendant les cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens présidents de la République sept collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et trois collaborateurs du niveau de la catégorie A, ainsi que deux agents de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.          

                  Art. 2. – Au-delà des cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens Présidents de la République trois collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et un collaborateur du niveau de la catégorie A, ainsi qu’un agent de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.  

                   Art. 3. – Il est mis à disposition des anciens Présidents de la République, en adéquation avec les personnels mis à leur disposition, des locaux meublés et équipés, dont le loyer, les charges et les frais généraux sont pris en charge par l’Etat.    

                  Art. 4. – Les anciens Présidents de la République bénéficient, pour leurs activités liées à leurs fonctions d’anciens chefs de l’Etat, de la prise en charge des frais de réception ainsi que des frais de déplacement, pour eux- mêmes et un collaborateur.    

                  Art. 5. – La gestion du dispositif de soutien matériel et en personnel apportés aux anciens Présidents de la République est assurée par les services du Premier ministre, à l’exception de leurs véhicules et de leurs conducteurs qui sont mis en place par le ministère de l’intérieur dans le cadre de la protection dont ils bénéficient.                                                                            

                 Art. 6. – Pour les anciens Présidents de la République investis avant le 15 mai 2012, le délai de cinq années mentionné à l’article 1er court à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret. 

                 Art. 7. – Le Premier ministre, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’intérieur sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.    

                                 Fait le 4 octobre 2016.


    1 commentaire
  • Chers Concitoyens,


     Pendant que le Canard enchainé (332 millions d’euros de chiffre d’affaire et 56 millions d’euros de bénéfices cumulés depuis 2004 source société.com) diffuse, numéro après numéro, des informations mensongères, douteuses et biaisées sur François Fillon et son «  domaine » en Sarthe,  André Escaro, ancien collaborateur de Libération, administrateur et actionnaire de la société Les Editions Maréchal - propriétaire du Canard Enchainé - et dessinateur du dit journal, profite allègrement depuis 35 ans de son château fort médiéval inscrit à l’inventaire supplémentaires des monuments historiques en 1979, et situé sur la commune de La Ventrouze en Normandie. (source Ouest France).
     
    > > > > >
    Le Château de la Ventrouse ? L’un des fiefs les plus importants de cette région de l’Orne : le domaine appartenait aux comtes du Perche avant d’être transmis par alliance successives aux Château-Gontier, aux Ducs de Bretagne et aux Bourbon-Vendôme, l’ensemble des bâtiments est entouré de larges douves en eau, et un châtelet, tandis que deux tours rondes défendent l’accès du bâtiment et se prolongent par deux petits bâtiments de dépendance. Le rez-de-chaussée, nous indique le site Internet du Ministère de la Culture, est en brique rose ; l’étage est en briques ocres et brunes s’imbriquant en losange dans les briques roses, de façon à former une sorte de damier. (source Base Mérimée)

     

    Alors que le lieu bénéficie du statut lié aux monuments historiques, il ne peut pas être visité par les citoyens selon le souhait du propriétaire !

     

    N’est-ce pas là l’énorme hypocrisie du système politico-médiatique au service de l’oligarchie mondialiste de reprocher aux autres ce qu’ils font eux-mêmes.

     
     Il serait donc inacceptable, intolérable, scandaleux que François Fillon soit propriétaire d’une demeure dans un coin paumé de la Sarthe, dont la valeur déclarée est probablement surestimée à en croire les experts immobiliers, pendant que certains actionnaires d’un média toujours à la recherche de buzz ou de scandales à sensation, pourraient couler des jours heureux dans leur Château fort, abrité derrière leur donjon et leur pont-levis et non visitable par les Français.. 


     Tudieu ! On s’étonne que Médiapart n’enquête pas davantage sur ces trésors cachés de notre France profonde. Paris Match pourrait même nous proposer un reportage sur les intérieurs 
     du Château fort de la Ventrouse qui compte pas moins de quatre cheminées classées.
       
     Voilà les contradictions dans lesquelles se vautrent une poignée d’hypocrites en s’attaquant à la France, à ses valeurs et ses racines tout en prétendant profiter à titre personnel et égoïstement de son passé, de sa gloire et de son histoire. 

        
    Signé: Fabien BOUGLÉ  Conseiller municipal de Versailles. Groupe d’opposition Versailles Familles Avenir

    Le château de la Ventrouse

        

    Sources : 
     
      http://www.societe.com/ societe/les-editions-marechal- le-canard-encha-582093324.html
       https://fr.wikipedia.org/wiki/ Andr%C3%A9_Escaro
       http://www.ouest-france.fr/ normandie/la-ventrouze-61190/    le-sous-prefet-decouvre-la- commune-et-plusieurs- administres-3778491
       http://www.culture.gouv.fr/ public/mistral/merimee_fr?


    1 commentaire
  • Un exemple parmi tant d'autres.

    Quelle est la différence entre ce que perçoit Madame Cresson du simple fait qu’elle fut quelques mois premier ministre et .... un emploi fictif ? 

      L'Etat dépense encore 43 000 € par an pour le personnel et  les déplacements d'Edith CRESSON, 25 ans après son départ de Matignon.
    Vous vous rappelez d'Edith CRESSON ? 
    Elle a été Premier Ministre sous François MITTERRAND en 1991.  C'était il y a 25 ans.
     Aujourd'hui âgée de 82 ans, elle est bien évidemment à la retraite.
     
    Et pourtant... En tant qu'ancien Premier Ministre, l'Etat prend en charge le coût de sa voiture de fonction et le salaire d'une assistante.
     C'est ce qu'a révélé MEDIAPART  dans l'indifférence générale.
    C'est le secrétariat général du gouvernement, un service dépendant de Matignon, qui gère les petits privilèges des anciens Présidents de la République et anciens Premiers Ministres.
    Au nom de la transparence et du droit d'accès aux documents administratifs, garanti à tous citoyens par une loi de 1978, MEDIAPART a obtenu le détail de ces frais. Non sans mal. La demande a été faite au secrétariat général gouvernement en janvier 2015, et sans réponse positive de sa part, MEDIAPART a dû saisir la CADA (Commission d'accès aux documents administratifs), laquelle a rendu un avis favorable à la transmission de ces documents.

    > > > > > > 
    S'agissant d'Edith CRESSON, pour l'année 2015, l'Etat a dépensé 33817 € pour rémunérer une assistante.Elle dispose également d'une voiture de fonction, achetée en 2007, pour un montant de 44467 €. ( Pas vraiment le coût d'une Twingo ).
    Quant aux frais d'entretien de sa voiture de fonction, l'Etat a déboursé 4233 € en 2015,ainsi que 5189 € de carburant + 541€ pour l'assurance.
     Au total, hors coût d'achat du véhicule, l'Etat a dépensé 43 780 €. 

    Il y a 52 semaines dans une année ; quelqu’un peut-il m’expliquer comment, à son âge, elle peut dépenser systématiquement 100 € de carburant chaque semaine, soit 70 litres de carburant = 700 km ?

     Sachant qu'elle touche les retraites liées à tous ses mandats (maire, député, commissaire européen), est-ce bien raisonnable de continuer à financer une voiture et une assistante à une femme de 82 ans sous prétexte qu'elle a été Premier Ministre il y a 25 ans ? 

    Et c’est pareil pour tous les anciens Premiers Ministres. 

    C’était le 1/4 d’heure de vérité pour aider à mieux comprendre comment est utilisé notre argent et pourquoi il en faut autant...

     


     

     

    3 commentaires

  • 1 commentaire
  • C'est notre cher président qui le dit.

    ""Je suis dans un travail de démolition que je mène avec obstination depuis 5 ans. Donc, euh... laissez-moi faire"" .

    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/hollande-je-suis-dans-un-travail-de-demolition-16-03-2017-2112426_1897.php

    Travail de démolition

     

     Blague ou pas, cette phrase raisonne terriblement dans nos oreilles.

     François Hollande a méthodiquement mis en place, pendant 5 années, les leviers qui permettent de déstructurer notre société.

     - La famille. En taxant toujours davantage les classes moyennes et en touchant aux APL. Les retraités non plus n'ont pas été épargnés.
      

    Le travail. Depuis 2012, le nombre de chômeurs s'est accru fortement alors que ce chiffre baisse dans tous les pays d'Europe.

    La sécurité. Des manquements graves à la sécurité publique et la mise en place tardive de l'état d'urgence n'ont pas empêché un bilan catastrophique et un pays tout entier qui vit quotidiennement avec la peur au ventre.
      

    Une souveraineté davantage affaiblie. François Hollande hérite d'une dette de 1869,1 milliards d'euros (90,2 % du PIB).

    Au troisième trimestre 2016, six mois avant de quitter l' Elysée, la dette a gonflé de près de 300 milliards d'euros, à 2160,4 milliards d'euros (97,6 % du PIB).


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires