• Femmes couguars, familles recomposées : il va y avoir du pain sur la planche pour les notaires (et leurs généalogistes) en charge de régler les successions !

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

    Voici un exemple de ce qui les attend :

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Je suis un homme de 27 ans et je me suis marié à une divorcée de 46 ans, mère d'une fille de 25 ans.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Comme cette dernière aime les hommes mûrs, elle s'est éprise de mon père qu'elle a épousé.

    Dès lors, mon père est devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma belle-fille. Mais, dans le même temps, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est désormais la femme de mon père. Dès lors, mon père est devenu mon beau-père.

    Or, ma femme et moi avons donné naissance à un fils.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Cet enfant est naturellement devenu le frère de la femme de mon père... c'est à dire le beau-frère de mon père.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Et, dans le même temps, il est devenu mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

    En effet, mon père et sa femme ont donné le jour à un garçon qui, de fait, est devenu mon frère puisqu'il est le fils de mon père... mais aussi mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Je me retrouve ainsi le frère de mon petit-fils !

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Et notre grand-mère commune n'est autre que ma femme.

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­Du coup, je me retrouve mon propre grand-père !!

     

    N’oubliez pas de prendre une aspirine si vous avez mal à la tête en essayant de comprendre…­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

     

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

                  

    ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­


    votre commentaire
  •  Un chauffeur de taxi a dévié de sa route et foncé sur un trottoir à Moscou, faisant 7 blessés sur son passage, ce 16 juin. Selon les premières déclarations de la police, l'accident serait dû à une perte du contrôle du véhicule.

    Un taxi a blessé ce 16 juin sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du monde.

    «Aujourd'hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants», a indiqué le ministère russe de l'Intérieur dans un communiqué.

    Après avoir annoncé d'abord huit blessés, le ministère a ensuite réactualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains «légèrement blessés», selon l'ambassade du Mexique en Russie.

    «Il s'agit d'un banal accident de la route, qui n'a pas causé de blessures graves», a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l'agence Interfax.

    «La cause préliminaire de l'accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police», a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations «continuent à être vérifiées».

    L'acte «n'a pas été prémédité, d'après ce qu'a dit le conducteur», a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

    Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social. D'autres photos de la même source montraient le taxi, une Hyundaï Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc à terre.

    Perte de contrôle?

     

     https://twitter.com/Bar_maley/status/1008041606631522306/video/1

     


    3 commentaires
  • Des chercheurs scientifiques ont mis au point une génération de moutons plus propres et moins nocifs pour l'environnement.

    Selon le quotidien Ouest France, des chercheurs néo-zélandais ont mis au point une génération de moutons qui émettent moins de méthane que leurs congénères. Une avancée accueillie comme une bonne nouvelle dans ce pays qui compte 7 fois plus de moutons que d'humains !

     

    En effet, les pets et rots des quelques 30 millions de ces bêtes qui peuplent le pays produisent dans l'atmosphère un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique.

    En s'appuyant sur la sélection génétique des animaux, les chercheurs ont ainsi mis au point une méthode permettant de réduire de 10 % la quantité de méthane émise par les pets et les rots des ovins.

    Des moutons moins nocifs pour l'environnement

    Pour ce faire, ils ont isolé les animaux identifiés comme rejetant le moins de méthane, les ont réunis et amené à se reproduire entre eux. Avec, à la clé, une génération de moutons moins nocive pour l'environnement.

    Si le procédé utilisé porte ses fruits, c'est parce que la spécificité des animaux émettant moins de gaz à effet de serre que les autres est une caractéristique déterminée à 20 % par la génétique, selon les scientifiques.

    Cette méthode par ailleurs fréquemment utilisée par les éleveurs pour favoriser d'autres profils a permis aux chercheurs d'arriver à la troisième génération de moutons sélectionnés génétiquement.

    Outre leur rejet de méthane limité, les animaux concernés présentent en moyenne un poids inférieur à leurs congénères tout en produisant une plus grande quantité de laine, précise Suzanne Rowe, principale responsable de l'étude, citée par Ouest France.

    http://www.midilibre.fr/2018/06/14/en-nouvelles-zelande-des-moutons-qui-rotent-et-petent-moins,1686701.php

     


    2 commentaires
  • Des moutons dans la ville

     

    LA TRANSHUMANCE AU NOM D’ALLAH.

    Coranerie du mois. Malgré les apparences, il ne s’agit pas ici de Français-de-souche allant voter Macron sous la garde de Muhammad et du CFCM. Sommes-nous à Ouagadougou ? À Sousse ? À Doha ou à Kaboul ? Que nenni. Nous sommes à Aubervilliers, France, à la mi-Juin de l’an 2018, sous le règne d’Emmanuel 1er.

     https://ripostelaique.com/aubervilliers-des-moutons-dans-les-rues-mais-ils-traversent-dans-les-clous.html


    1 commentaire
  • En effet, lisez plutôt:

    Si le Journal du Dimanche a révélé le coût du nouveau service de table de l'Elysée dans un article publié le 10 juin, le Canard enchaîné a produit une contre-analyse et estimé que cette vaisselle coûterait en réalité dix fois plus cher.

    Dans son édition du 13 juin, Le Canard enchaîné affirme que les chiffres communiqués par les services de l'Elysée au Journal du dimanche concernant le prix du nouveau service de table (1 200 assiettes) par le «Château» (l'Elysée) sous-estiment grandement la facture réelle : «La douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d'euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture.»

    La communication élyséenne portée à la connaissance du JDD et publiée dans son édition du 10 juin faisait valoir que la facture ne serait pas réglée par le palais présidentiel, dont le budget est très encadré.

    Cependant, le taquin palmipède précise bien dans son article que le contribuable français sera indirectement ponctionné pour ces frais de représentation : «C'est quand même bien le budget de l'Etat qui régale, par le biais de subventions de fonctionnement et d'investissement». Dans sa contre-analyse, le Canard rappelle également que «l'Elysée contourne les nouvelles règles de transparence [...] qui imposent au Château de ne plus faire prendre en charge ses dépenses par d'autres institutions».

    Prix de la bagatelle : «400 euros pièce pour les assiettes les plus simples et à partir de 500 euros pour les modèles contemporains», selon l'article dont l'auteur s'amuse également du nom de la collection : «"Bleu Elysée", une référence toute monarchique au "bleu de Sèvres", utilisé jadis pour la porcelaine fournie à la famille royale.»

    https://francais.rt.com/france/51562-surprise-facture-vaisselle-elysee-ne-serait-pas-50000-mais-500000-euros

    Un pognon de dingue

     


    1 commentaire
  • Une photo du G7 publiée par Angela Merkel a suscité de vives discussions dans les médias et sur Twitter. Les mines des personnages de ce cliché en disent long sur l’ambiance du sommet.

    Les médias occidentaux et la Toile ont réagi à une photo prise lors du sommet du G7 et publiée sur la page Twitter d'Angela Merkel.

    Intitulé «une rencontre spontanée entre deux sessions de travail», ce cliché présente la chancelière allemande qui regarde sévèrement le Président américain. Ils sont entourés d'autres dirigeants mondiaux, parmi lesquels Emmanuel Macron et Shinzo Abe, qui se tient debout les mains croisées.

    Selon Time, cette photo illustre parfaitement l'ambiance qui régnait lors du sommet. Selon le journal, le Président américain a l'air «faible» et «défensif» tandis que les alliés des américains paraissent mécontents de sa présence et de sa position.

     Qui a mangé le glaçade du gâteau

     https://fr.sputniknews.com/international/201806101036738445-photo-g7-agite-toile/

    Qui a mangé le glaçage du gâteau

     


    3 commentaires
  •   

    Pour certains, c'est pas la crise


    1 commentaire
  • À l’issue d’une course- poursuite de deux heures, la police de l’État de Virginie a arrêté un soldat de la Garde nationale qui avait volé un véhicule de transport de troupes de la base militaire de Fort Pickett, selon CNN.

    Une course-poursuite entre un blindé dérobé à la base de Fort Pickett et la police de l'État de Virginie a abouti dans le centre de Richmond, capitale de l'État, a annoncé CNN. Le soldat de la Garde nationale qui avait volé le véhicule a été arrêté.

    Les informations sur le vol ont été diffusées à 8 heures du soir (heure locale). Commencée sur les routes de la banlieue de Richmond, la chasse du véhicule menée par plusieurs voitures de police s'est terminée dans les rues de la ville. Des usagers des réseaux sociaux ont pris le véhicule de transport de troupes pour un char d'assaut et se sont mis à publier des vidéos.

    La police a fait savoir qu'aucune arme n'était installée sur le véhicule. Sa vitesse maximale était de 65 km/h c'est pourquoi la poursuite a pu parâtre «lente» aux témoins.

    Le malfaiteur s'est rendu dans la rue centrale de la ville. Pour maîtriser sa résistance la police a recouru à un taser après quoi le soldat a été conduit à l'hôpital.

    https://fr.sputniknews.com/international/201806061036683671-blilnde-vole-poursuite-police-virginie/

     


    1 commentaire
  • Chaque jour ou presque, des Français réalisent des actes héroïques afin de sauver leur prochain d'un danger de mort.
    Mais contrairement au clandestin Mamoudou Gassama, ils n'ont pas l'honneur d'être reçus à l’Élysée en tête-à-tête avec le président de la République. Les médias de masse ne mettent pas le sujet en une toute la journée.
    Voici une liste non exhaustive de leurs actes – via la presse locale – depuis le début de l'année.

    Janvier 2018
    * Le 8, dans les Deux-Sèvres, Vincent sauve ses voisins, une famille de six enfants, victime d'un incendie en pleine nuit.
    * Le 12, dans le Rhône, Nicolas sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la Saône.
    * Le 18, en Gironde, Julien, 22 ans, plonge dans la Dordogne pour sauver une femme de la noyade.
    * Le 24, dans l'Aveyron, Arnaud, 26 ans, sauve un bébé de 7 mois emporté par les flots d'une inondation.
    * Le 24, dans la Dordogne, Véronique sauve sa voisine de 85 ans en train de se noyer dans un bassin.
    * Le 30, toujours dans la Dordogne, un habitant de Terrasson sauve de la noyade l'un des voleurs de sa voiture.

    Février 2018 
    * Le 2, dans le Tarn, trois policiers sauvent un homme de 60 ans dans l'incendie de son immeuble.
    * Le 5, dans la Dordogne, Julien, policier municipal, sauve un chien de la noyade au péril de sa vie.
    *Le  10, toujours dans la Dordogne, Thierry sauve un octogénaire coincé dans sa voiture au fond de l'Isle.
    * Le 18, dans le Loiret, Stéphane, Catherine, Quentin et Luc, policiers municipaux, sauvent une jeune fille de la noyade.
    * Le 23, dans le Morbihan, Frédéric et Bruno, deux maires, sauvent de la noyade un homme en hypothermie.
    * Le 24, en Loire-Atlantique, les pompiers sauvent un jeune emporté par le courant de la Loire.

     

     
    Mars 2018 
    * Le 8, dans le Calvados, la Marine nationale sauve un couple de la noyade dans une mer à 7°C.
    * Le 10, dans le Finistère, les pompiers sauvent un homme âgé et son chien de l'incendie de leur immeuble.
    * Le 11, dans l'Aude, Brice, 20 ans, sauve sa grand-mère de 80 ans des flammes de sa maison.
    * Le 14, en Côte-d'Or, Sylvie, 53 ans, se jette à l'eau pour sauver un enfant entraîné par le courant.
    * Le 14, en Haute-Corse, un légionnaire du 2e REP sauve de la noyade un enfant emporté par le courant.
    * Le 14 toujours, en Indre-et-Loire, une adolescente sauve ses petits frère et sœur des flammes de leur appartement.
    * Le 16, dans le Nord, les sapeurs-pompiers sauvent un homme suicidaire de la noyade dans la Scarpe.
    * Le 19, dans le Pas-de-Calais, la Marine nationale sauve de la noyade un pêcheur encerclé par la marée.

     

     Avril 2018 
    * Le 13, dans le Nord, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes.
    * Le 14, en Haute-Garonne, un habitant se jette dans la Garonne pour sauver un chien de la noyade.
    * Le 15, dans les Yvelines, Alexandre, gardien de la paix, sauve une dame de 92 ans de la noyade.
    * Le 28, en Moselle, René, pompier volontaire depuis 27 ans, sauve sa voisine des flammes de sa maison.
    * Le 29, en Charente-Maritime, deux plongeurs de la Sécurité Civile sauvent une famille de la noyade.
    * Le 30, en Haute-Garonne, des policiers sauvent de la noyade deux hommes suicidaires en moins de 24h.

    Mai 2018 
    * Le 2, dans la Somme, Hervé sauve un jeune homme de 17 ans des flammes de sa maison.
    * Le 4, dans le Rhône, un policier sauve de la noyade une personne suicidaire.
     * Le 7, en Charente, des policiers sauvent de la noyade trois Afghans « demandeurs d'asile ».
    * Le 10, dans le Gard, un gendarme sauve une femme de la noyade en se jetant dans le Gardon.
    * Le 10, en Meurthe-et-Moselle, une passante sauve une femme handicapée tombée à l'eau en fauteuil roulant.
    * Le 10 toujours, dans le Morbihan, Matthew et Benjamin, deux adolescents, sauvent de la noyade un septuagénaire.
    * Le 11, dans l'Oise, deux policiers sauvent de la noyade un homme tombé d'un pont.
     * Le 20, à La Réunion, Stéphane sauve trois personnes de la noyade dans une zone infestée de requins.
    * Le 21, en Dordogne, Cyril, agriculteur, se jette à l'eau pour sauver un quinquagénaire de la noyade.
    * Le 23, dans les Alpes-Maritimes, deux policiers sauvent une dame âgée, bloquée dans son appartement en feu.

     


    1 commentaire
  • Initialement prévue le 2 juin à l'île Maurice, la 13e édition de la Gay pride a finalement été annulée après que des manifestants, pour la plupart de confession musulmane, ont scandé des slogans hostiles à la communauté LGBT.

    Des centaines de personnes ont manifesté le 2 juin à Port-Louis, capitale de l’île Maurice, contre la tenue de la 13e édition de la Gay pride, appelée également Marche des fiertés. «Dites non aux LGBT, l'homosexualité c'est la bestialité», ou encore «LGBT attire malédiction Bondieu» : tels étaient les slogans brandis par certains d’entre eux pour marquer leur opposition à cet événement.

    Sur Twitter, l'association L'Amicale des jeunes du refuge a diffusé plusieurs vidéos de l'événement montrant des manifestants de confession musulmane crier «Allah Akbar». On remarque notamment sur les images la présence d'un cordon de sécurité mis en place par la police pour éviter des débordements.

    Dur dur d'être gay à l'île Maurice

     Pauline Verner, porte-parole du Collectif arc-en-ciel à l'origine de l'organisation de la Marche des fiertés, a rapporté à BFMTV avoir reçu plus de 150 menaces de mort. «[Les policiers] nous disaient que si le défilé était maintenu, il y aurait un massacre et qu'il ne fallait pas prendre ces menaces à la légère», explique-t-elle. «L'interdiction de la Marche n'est pas officiellement venue de la police mais nous avons dû nous y résigner», a-t-elle par ailleurs déploré.

    Sur l'île Maurice, où l'homosexualité est légale, les dernières éditions de la Gay Pride ont été perturbées, parfois violemment, à plusieurs reprises par des opposants à l'événement.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires