• Cantat c'est du caca

    Revoilà le Cantat. Toujours donneur de leçons. Belle âme immaculée, révoltée par le sort des migrants (titre phare de son dernier disque, l’Angleterre), par l’injustice, par la violence (faut être gonflé quand même), par la précarité, par les fachos de droite. Bref, il continue, encore et encore, sûr de son magistère moral, à cocher toutes les cases de la bien-pensance auto satisfaite.

    Mais, putain, Bertrand, c’est pas toi, le type qui a tué sa compagne à coups de poings ? D’accord, tu as « payé ta dette à la Société », comme on dit, mais ça, ce n’est que du légal, face à un miroir, ça vaut peau de zob. Moralement, Bertrand, tu es loin d’être quitte, ni avec ta conscience (elle doit être magnifique, si on s’en tient à ce que tu chantes), ni avec la femme que tu as massacrée, ni avec sa famille, ni avec ses enfants. S’il y a dix mecs au monde qui devraient éviter d’ouvrir leur grande gueule, tu en fais incontestablement partie.

    Bertrand, je ne te connais pas, mais d’instinct, je ne t’aime pas. Tu peux te raconter tout ce que tu veux, ce que tu as fait, frapper une femme, jusqu’à la tuer, c’est, avec l’assassinat d’enfants, la pire des saloperies, et le type qui fait ce genre de saloperie, ça s’appelle une ordure.

    Alors, puisque tu as payé ta dette à la société – 4 ans de prison pour avoir tué une femme, reconnais que la société capitaliste que tu exècres a été indulgente-, et qu’il y a encore des cyniques qui pensent faire du fric avec ton nom, continue à chanter, c’est ton métier, paraît-il, mais arrête de nous bassiner avec tes bons sentiments et surtout, surtout, change de disque ! Tu n’es pas un avatar de Jésus-Christ et du Bouddha réunis. Redescends sur terre. Parle-nous plutôt de ta vraie vie, celle du frappeur de femme que tu es.

    Cantat c'est du caca

     http://notrejournal.info/Bertrand-Cantat-c-est-du-caca


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Octobre à 11:37

    ...je l'avais oublié, celui là...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :