• Disputes

    Tu restes près de moi sans jamais rechigner
    Aux comportements que je ne sais t’épargner,
    Regrettés d’autant plus qu’ils sont spectaculaires,
    Tu restes là, malgré mes cruelles colères.

    Je sais que je génère toujours tes souffrances,
    Tu les tais cependant de par ta tempérance…
    Un rien me fait sans cesse sortir de mes gonds :
    Tu n’en fais que le cas d’un impuissant bougon.

    Tu sais tout encaisser de mes agitations,
    Tu les sais être tues de par mes contritions,
    Mais j’enfonce le clou, tout en ébullition…
    Le feu sera éteint de par quelque obreption.

    Tu es là, près de moi, en fidèle compagne,
    Sachant que je grimpe à tous les mâts de cocagne :
    Il faudra bien et vite alors me ramasser
    Malgré mes pauvres cris d’un idiot compassé.

    Je suis là, près de toi, sans te dire un merci,
    Tu es prête à m’aider en tout de mes soucis…
    Et je t’aime, vois-tu, sans jamais le prouver
    Par des mots attendus, mais sans cesse esquivés.

    auteur: ali boubou 27/07/2017.

    Disputes


  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Août à 20:00

    ... joli...!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :