• L'Aurillacoise

    À l'origine, l'Aurillacoise est une vieille mélodie. Mais, sous la plume de Jeff Chalaffre et chantée par Kevin Quicke, les inséparables de Wazoo depuis plus de vingt ans, elle est devenue un hymne de fin de concert. Le clip a été présenté, mardi 3 juillet... à Aurillac, évidemment.

    Mais qui peut bien se cacher derrière cette Aurillacoise, chantée au stade de Jean-Alric jusqu'au Mexique, chantée « toujours debout même dans la tourmente », ou encore « dans la joie dans l'extase » ?

    Première réponse : « C'est une vieille mélodie, j'ai retrouvé ce thème que je ne connaissais pas. Je l'ai réécrite en gardant le côté ternaire. Comme elle s'appellait l'Aurillacoise, nous avons gardé le titre, et cela donne une mélodie qui résonne aux quatre coins du Cantal », explique Jeff Chalaffre, auteur et compositeur. Et dans le texte, il est parti « comme j'imaginais la Marseillaise cantalienne, une chanson de veillée, au puy Mary avec les vaches. Une musique qui accompagne la vie des Cantalous. »

    « Il y a ici cette valeur des anciens. Les gens partent du Cantal, mais y reviennent ».

    https://www.lamontagne.fr/aurillac/art-de-vivre-bien-etre/cantal/2018/07/05/mais-qui-se-cache-derriere-l-aurillacoise-le-dernier-clip-de-wazoo_12913967.html

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Juillet à 19:48

    ... un moment très sympa! je ne connaissais pas... le cantal, un peu et, il y a longtemps, j'ai des copains qui sont allés s'installer là bas !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :