• Pas encore la gestapo, mais...

    Alors qu'il se déplaçait à Lille ce 14 novembre, Emmanuel Macron a soigneusement évité de répondre à certaines questions des journalistes. Son service d'ordre a même empêché un reporter de pratiquer son métier en le tenant à distance du cortège.

    «Apparemment tu as posé une question qui dérange», souligne un passant tout sourire à un journaliste de C à vous (France 5). Entouré de plusieurs membres du service d'ordre d'Emmanuel Macron, Tancrède Bonora a été victime non seulement de l'indifférence d'Emmanuel Macron mais également de la virilité du service d'ordre.

    Dans une vidéo, postée sur Twitter, le reporter tente en vain de formuler ses questions au président de la République. «Monsieur Macron, vous répondez quoi à ces 65% de Français qui s'estiment perdants ?», questionne une première fois Tancrède Bonora. 

    Durant son bain de foule, Emmanuel Macron, sourire crispé, répond avec circonvolution tout en serrant les mains  : «Je réponds aux Françaises et aux Français, vous allez me les trouver dans l'échantillon que vous avez !» Une première fois bloqué par la sécurité, l'intervieweur revient à la charge : «Monsieur Macron, vous aviez besoin de ces selfies et de ce bain de foule pour redorer votre image ?»

    Ignorant cette interrogation, Emmanuel Macron reçoit l'aide de plusieurs de ses anges gardiens. Le journaliste est intelligemment repoussé et éloigné du chef d'Etat. «On ne peut pas poser de questions au président ?», demande-t-il à l'un des agents. Celui-ci répond laconiquement par un simple «voilà». 

    Quelques minutes plus tôt, et avant l'arrivée d'Emmanuel Macron, l'un des responsables de la sécurité avait déjà ciblé le journaliste de France 5. «Si on vous entend, ne serait-ce qu'une parole, pour l'arrivée du président de la République, vous êtes éjectés et on vous garde en vérification pendant quatre heures.»

    https://francais.rt.com/france/45652-service-ordre-emmanuel-macron-journaliste

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Novembre 2017 à 17:08

    ... pas vraiment étonnant... d'ici qu'il veuille se faire couronner empereur...!!!

     pour la marge, notre pauvre jauni n'a pas de chance !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :