• Pour votre sécurité qu'ils disent

    Tout ce beau (et très cher) matériel dans une voiture modeste pour enfler un peu plus les usagers.

     

     L e bilan 2016 du contrôle des radars automatiques est sorti. La palme de "celui qui a flashé le plus" revient à un radar autonome près de Montpellier (411 352 flashs en un an) et un radar fixe entre Nîmes et Béziers (159 520 flashs).

    Plus de 25 millions de flashs : en 2016, les radars automatiques ont crépité 26 % plus souvent qu'en 2015, une hausse qui a généré 16 millions d'avis de contraventions mais qui n'a pas endigué la hausse de la mortalité routière. Publié la veille du traditionnel chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens, le bilan annuel du contrôle des radars automatiques dénote une augmentation de la transformation du flash en avis de contravention, une "preuve d'une meilleure efficacité du système", salue la Sécurité routière.

     

    Pourtant, le nombre des morts sur les routes continue d'augmenter sur les trois dernières années, avec encore 15,4 % de hausse en juin par rapport au même mois l'année dernière. Six radars ont flashé plus de 100 000 fois en 2016. Tous situés sur des "axes à très fort trafic", précise la Sécurité routière.

    Double sens : 2,50 millions de flashs

    La palme revient à un radar autonome (qui n'existe plus aujourd'hui) "déplacé 5 fois aux abords du chantier du doublement de l'autoroute A9, aux abords de Montpellier" avec 411 352 flashs en un an (près de 47 en une heure). Pour ce qui concerne les radars fixes, l'appareil le plus efficace est installé sur l'A9, dans le sens Nîmes - Béziers et comptabilise 159 520 flashs (plus de 18 flashs en une heure). Particulièrement efficaces, les radars installés à proximité des chantiers ont flashé 3,5 millions de fois en 2016 et 181 appareils supplémentaires ont été installés. Quant aux radars "double-sens" - qui peuvent contrôler dans les deux sens d'une voie -, ils ont enregistré 2,5 millions de flashs. Les voitures-radars connaissent une augmentation des flashs de 26,8 %.

    À l'automne, un rapport du ministre de l'Intérieur, annexé au projet de loi de finances pour 2018, détaillera, pour la première fois, l'affectation précise de ces fonds. Le nombre de contraventions envoyées aux propriétaires des véhicules immatriculés à l'étranger flashés en France atteint 2,86 millions (+ 40,5 %, notamment en raison de l'augmentation du nombre d'accords de partenariat avec des pays européens).

    Pour votre sécurité qu'ils disent


  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Août à 19:55

    malheureusement, le comportement de certains fait que ce sont de bons clients pour ce genre de radars!! je fais environ 25000km par ans, et je vois des trucs révoltants, parfois... pas que la vitesse, le comportement... être devant à tout prix, et dépassements dangereux... stop non respecté... et l'usage des clignotants... sur les giratoires, comportements assassins!! pourtant je ne suis pas pour cette nouvelle génération d'engins... il y aurait plein de choses à dire, mais ça ne changera rien !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :