• Une vie de chien

    Au large de Karachi cette situation ne relève pas de la fiction. Des chiens survivent difficilement sur des îlots déserts et jonché de plastique. Livrés à eux-mêmes, ils dépendent de la nourriture et de l’eau apportées par les pêcheurs.

     

    Personne ne sait qui les a abandonnés là. Mais ils devaient certainement faire partie des 35 000 chiens errants recensés à Karachi. Ces derniers sont régulièrement maltraités et tués dans la mégalopole pakistanaise. Des habitants auraient ainsi pensé protéger les animaux en les déposant au large, si bien qu’une dizaine d’« îles aux chiens » existent à présent autour de la ville.

     


  • Commentaires

    1
    Chantal-Jeanne
    Dimanche 1er Juillet à 10:18

    Pauvres bêtes, on se demande pourquoi ils ne stérilisent pas ces chiens, ça limiterait sérieusement leur reproduction. L'humain est vraiment la pire bête sauvage de la terre !

    2
    Dimanche 1er Juillet à 11:36

    ... en plus, pas le droit de les manger...!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :