• Le bain de soleil de l'anus

     Après des années passées à s’examiner le nombril et s’être aperçu qu’il en avait fait le tour, l’adepte du « bien-être » made in USA passe désormais à une autre partie de son corps de même taille mais située plus bas. Cette nouvelle pratique méga tendance, qui vient achever définitivement l’aérobic de Véronique et Davina, consiste – lecteur sensible, éloigne-toi de cet écran – à exposer son anus au soleil. Oui. Et soudain, tout va mieux.

    Jambes écartées vers l’astre salvateur, le naturiste acrobate recharge ses batteries, fait le plein de vitamine D. Il a trouvé, c’est par là qu’elle entre. Un certain Ra of Earth en est convaincu (oui, il l’est ! ) : « 30 secondes de soleil sur l’anus apporte plus d’énergie qu’une journée passée au soleil avec ses vêtements. » L’homme semble ignorer qu’un pantalon troué au bon endroit lui apporterait un afflux continu d’énergie pour peu qu’il tourne sur lui-même au gré de la position du soleil. Où a-t-il la tête ?

    En hiver, les villes pourraient offrir des stations de rechargement où l’usager aurait la possibilité de s’introduire une lampe solaire dans le postérieur durant une quinzaine de minutes avant de repartir requinqué, gonflé à bloc, en route vers de nouvelle aventures. Pour trois pleins, un verre offert. La mairie de Paris partenaire de l’événement. Création de couloirs réservés aux trouducs hâlés, pour ceux qui ne parviennent plus à s’asseoir sur la selle du Vélib’.

    Sur Instagram et Twitter, les pratiquants publient les photos de leurs séances de bronzage. Sur le ventre, sur le dos, jambes en l’air face à la mer façon « Welcome Refugees », chacun s’évertue à offrir un ensoleillement maximum à cette partie de leur anatomie que rien ne prédestinait aux feux de la rampe. Des positions alambiquées qui ne sont pas sans rappeler les contorsions du yoga. De la méditation par le bas.

    Face à cette « anussothérapie », le monde scientifique se montre perplexe. « La dose de vitamine D est bénéfique pour la santé mentale et physique mais vous n’avez pas besoin d’endommager votre peau en l’exposant au soleil », clame une doctoresse. De ce diagnostic éclairé (par le haut), il faut retenir l’apport bénéfique pour la santé mentale. Par suite d’une phénomène réfléchissant inexplicable, la lumière entrée par le postérieur pourrait finir, un jour ou l’autre, par éclairer les étages supérieurs… Un peu de patience. Les culs bénis du « bien-être » ne sont pas à l’abri d’un éclair de lucidité.

    https://www.bvoltaire.fr/la-nouvelle-cure-de-jouvence-le-bain-de-soleil-de-lanus/


    1 commentaire
  • Un des organisateurs de la cérémonie funéraire du général Qassem Soleimani a déclaré en direct à la télévision iranienne que la tête de Donald Trump était mise à prix à 80 millions de dollars.

    Faut-il prendre cette menace au sérieux ? À la manière d'un vieux western américain, un homme qui pourrait être l'un des organisateurs de la cérémonie funéraire du général Qassem Soleimani, éliminé lors d'une frappe américaine à Bagdad ordonnée par Donald Trump, vendredi 3 janvier, a annoncé en direct à la télévision iranienne que la tête du président des États-Unis était mise à prix à 80 millions de dollars, rapporte FranceInfo.

    80 millions pour la tête de Donald Trump

    Si les autorités iraniennes bel et bien ont juré de venger la mort du général Qassem Soleimani, comment considérer le degré de crédibilité de ces menaces qui circule actuellement partout sur les réseaux sociaux depuis le dimanche 5 janvier ?

    Un internaute, vivant à Londres et affirmant appartenir au Conseil national de la résistance iranienne, une organisation qui fédère l'opposition iranienne à l'étranger, a semblé prendre au sérieux ces déclarations dans un tweet :

    "Oh mon Dieu ! Le régime iranien vient juste d'annoncer une prime de 80 millions de dollars pour quiconque apportera la tête de Donald Trump, pour avoir tué Soleimani."
    Au nom de tout le peuple d'Iran – 80 millions d'Iraniens –, si chacun met un dollar de côté, cela fera 80 millions de dollars. Et nous donnerons ces 80 millions de dollars, en notre nom, comme cadeau à quiconque apporte la tête de la personne qui a ordonné le meurtre de la grande figure de notre révolution. Quiconque nous apporte la tête de ce lunatique aux cheveux jaunes, nous lui donnerons 80 millions de dollars au nom de la grande nation iranienne."

     Un journaliste de NBC confirme

    Toujours d'après Al Arabiya, à ce stade, l'identité exacte de l'homme qui prononce ces paroles n'est pas connue, et rien ne prouve qu'il appartient au régime iranien. Cependant, un correspondant de NBC News à Téhéran confirme dans tweet qu'il s'agit bien d'un des organisateurs de la cérémonie, ce qui laisse penser qu'il s'agit probablement d'un membre du régime. De là à prendre au sérieux ces menaces ? Pas encore, mais mieux vaut appeler à la prudence, compte tenu des récentes déclarations des hauts dignitaires du régime.

    https://www.gentside.com/etats-unis/en-iran-la-tete-de-donald-trump-mise-a-prix-a-80-millions-de-dollars_art93852.html

     


    votre commentaire
  • Un mois sans


    votre commentaire
  • Qui pourrait battre Emmanuel Macron ? Les résultats de notre sondage vont vous étonner !

    La question était : « Quelle serait la personnalité politique la mieux placée pour battre Emmanuel Macron ? »

    Chers lecteurs, vous avez été nombreux à voter, et vous nous avez surpris… Découvrez ci-dessous les résultats !

    NDLR : plusieurs d’entre vous ont regretté l’absence de François Asselineau dans la liste des noms proposés. Nous les prions de nous en excuser et ne manquerons pas de le rajouter la prochaine fois.

    https://www.bvoltaire.fr/sondage-quelle-serait-la-personnalite-politique-la-mieux-placee-pour-battre-emmanuel-macron/


    2 commentaires
  • Alors que certains se battent pour alléger leur tenue de travail, l'homme au guidon de son scooter, interpellé par la police, a simplement répondu aux forces de l'ordre : "Ben, il fait chaud non ?".

    A poil sur son scooter, mais avec son casque!

     

    La canicule est présente partout en Europe, et l'Allemagne n'est pas épargnée. Dans le sud-ouest du pays, les températures sont montées jusqu'à 39 degrés. Près de Berlin, un feu de forêt a ravagé 100 hectares depuis lundi 24 juin. Les animaux des deux zoos de la capitale ont tous dû être douchés

    Pour supporter au mieux la chaleur, les policiers ont demandé à pouvoir travailler en short et en chaussures ouvertes, sans succès. Une polémique a également éclaté à Munich, après que des agents de sécurité aient demandé à des femmes, prenant le soleil seins nus sur les plages de la rivière Isar, de se couvrir la poitrine. 

    Mais certains ont décidé de ne pas se plier à la loi. Dans le Brandebourg, mercredi 26 juin, un homme a été interpellé par la police. Rien d'anormal pour l'instant, excepté que ce dernier était totalement nu au guidon de son scooter. L'homme, qui n'avait pas oublié de mettre son casque, a simplement répondu aux policiers : "Ben, il fait chaud non ?". Les agents de la force de l'ordre ont immortalisé le moment.

    https://www.rtl.fr/actu/international/video-canicule-un-homme-entierement-nu-arrete-au-guidon-de-son-scooter-7797935512

     

     


    2 commentaires
  • Un homme en état d'ivresse a piloté un char d'assaut dans les rues d'une petite ville polonaise. Les autorités sont intervenues alors que le véhicule de 36 tonnes était stationné au beau milieu de la rue principale du village.

    Drôle de scène le 13 juin dans la petite ville de Pajeczno en Pologne : pris de boisson, un individu de 49 ans a parcouru les rues du centre-ville aux commandes d'un char d'assaut T-55, selon des médias polonais. Lorsque la police est intervenue, elle a trouvé deux individus à l'intérieur du véhicule militaire stationné en travers de la rue principale de la ville.

    Bourré dans son T-55

     

     Surprise : le conducteur avait reçu l'autorisation de conduire le véhicule de 36 tonnes de la part de ses supérieurs qui lui avaient demandé de le déplacer – bien qu'ils attendaient surtout de lui qu'il le fasse sobre et au moyen d'une remorque...

    Il a fallu attendre 5h du matin pour que les autorités parviennent enfin à déloger l'engin de la voie principale du village. Le facétieux conducteur risque jusqu'à deux ans de prison pour avoir piloté l'engin sous l'emprise de l'alcool, et jusqu'à huit ans de détention pour avoir mis les riverains en danger.

    Bourré dans son T-55

     

     

     Destiné à l'armée Rouge, le char d'assaut T-55 est un modèle qui a été conçu au sein du bloc soviétique dans les années 1940, puis développé jusque dans les années 1960. Il a ensuite été exporté à travers le monde.


    1 commentaire
  • Samedi 1er juin, vers 23 h à Bannalec, les gendarmes ont intercepté un homme qui circulait, ivre, au volant de son tracteur-tondeuse, sur une route départementale. La scène s’est passé dans le Pays de Quimperlé, sur la commune de Bannalec.

    Les gendarmes de la brigade de Rosporden ont interpellé un drôle de jardinier en goguette, samedi 1er juin, dans la commune de Bannalec, près de Quimperlé. Et ce, à la suite d’un appel de personnes l’ayant aperçu faisant des zigzags sur la route.

    Ce qui était très dangereux et aurait pu tourner au drame.

    Un homme de 37 ans, demeurant à Scaër, circulait, à allure modérée mais pas assurée, sur la route départementale entre Bannalec et Scaër.

    Il était au volant de son… tracteur-tondeuse, portait des lunettes de soleil en pleine nuit et son engin était à peine ou pas éclairé.

    Mais surtout, le dépistage s’est avéré positif. L’homme était ivre.

    Il a, naturellement, passé la nuit en cellule de dégrisement dans les locaux de la gendarmerie de Rosporden.

    Il devra, prochainement, répondre de ses actes devant la justice.

    https://larochesuryon.maville.com/actu/actudet_-finistere.-ivre-il-circulait-au-volant-de-son-tracteur-tondeuse-en-pleine-nuit_54028-3736775_actu.Htm

     


    2 commentaires
  • Très bonne question, à laquelle je m'empresse de répondre. En allant sur son blog, vous aurez la réponse. Marmome fait partie des anciens d'Orange, et çà remonte à quelques années, çà ne nous rajeunit pas, mais quand on aime, on ne compte pas! Orange qui nous a expulsés, sans respecter la trêve hivernale (lol) pour récupérer de la place.                                                         Certains sont partis sur Fesse de Bouc, d'autres sur Center Blog, d'autres encore sur Ekla Blog.

    Une petite photo pour ceux qui ont la mémoire (et pas que çà), qui flanche.

    C'est qui Marmome?


    3 commentaires
  • J'veux du soleil

     Après «Merci Patron !», le député Insoumis de la Somme, François Ruffin, a annoncé le 9 janvier la sortie prochaine de son second film. Intitulé «J’veux du soleil», son œuvre traite du mouvement des Gilets jaunes.

    François Ruffin, député La France insoumise de la Somme et réalisateur du film Merci Patron !, a annoncé le 9 janvier dans une vidéo publiée sur YouTube, la sortie, le 3 avril, de son nouveau film J’veux du soleil, consacré au mouvement des Gilets jaunes. L'œuvre cinématographique a été tournée au cours du mois de décembre à l’occasion d'une semaine de rencontres sur des ronds-points de France.  

    «Quand un mouvement tient entre Noël et le jour de l'An, qu'il tient en janvier, c'est qu'il y a des chances pour qu'au printemps il se passe des choses dans ce pays», estime-t-il face caméra en présence du réalisateur Gilles Perret et de la monteuse Cécile Dubois. «On veut amener le film dans ce moment-là, sur les ronds-points, les petites villes, pour apporter de la beauté et un point auquel les Gilets jaunes se raccrochent», explique-t-il. 

    Et de poursuivre dans la même veine : «Si on ne fait pas ce boulot, la trace de ce mouvement exceptionnel dans notre histoire va être faite par BFMTV, des éditorialistes, des intellectuels à chemise blanche, qui vont résumer ça à un mouvement violent, d'alcooliques, voire de fascistes et d'antisémites.» Il affirme en outre que ses droits d'auteur seront entièrement reversés au Secours populaire.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique