• Pour des raisons inconnues, un conducteur a foncé dans les portes vitrées de l'aéroport de Lyon avant d'accéder aux pistes. Après une course poursuite mobilisant voitures de police et hélicoptères, il a été intercepté.

    Un homme a été arrêté le 10 septembre par les forces de l'ordre sur les pistes de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry après avoir réussi à s'y introduire avec sa voiture sans faire de blessé, selon la préfecture.

    Il a forcé deux portes vitrées donnant accès à l'enceinte du Terminal 1 de l'aéroport, avant d'accéder aux pistes.

    Ce véhicule avait auparavant été signalé circulant à grande vitesse et à contre-sens sur des autoroutes voisines de l'aéroport, selon une source proche de l'enquête. Selon la préfecture, il avait précédemment défoncé une barrière de l'aéroport d'aviation d'affaires de Bron, à l'est de Lyon, avant de faire demi-tour.

    Aucun élément sur le profil et les intentions du conducteur n'était disponible dans l'immédiat, selon la préfecture qui ne privilégie aucune piste à ce stade.

    https://francais.rt.com/france/53818-course-poursuite-aeroport-lyon-voiture-introduit-pistes-video


    votre commentaire
  • Humour noir barcelonais

     

    S'inspirant de la dangereuse pratique du «balconing», qui consiste à sauter dans une piscine depuis une chambre d'hôtel, une affiche est apparue dans les rues de Barcelone. Dénonçant le tourisme de masse, elle invite les touristes à se défenestrer...

    «Le balconing est amusant» : un curieux slogan, rédigé sous forme de hashtag, a fait son apparition dans les rues de Barcelone cet été. Des militants engagés contre les dérives liées au tourisme de masse ont décidé de communiquer sur le ton de l'humour (noir). Remarquée aux quatre coins de la capitale catalane, l'affiche invite les touristes à «sauter du balcon», insistant notamment, avec un ton pour le moins ironique, sur «l'amélioration de la qualité de vie du voisinage» qui pourrait résulter d'une telle pratique.

    Alors que les conséquences du tourisme de masse en Catalogne sont régulièrement pointées du doigt par la population locale, la façon de faire passer ce message en a amusé certains et choqué d'autres.


    1 commentaire
  • Lors du traditionnel pot de fin de session parlementaire offert par le président de l'Assemblée nationale, des députés LREM ont semble-t-il un peu trop bu. Après avoir défoncé une porte, ils ont provoqué l'intervention de la police pour tapage.

    Qui a dit qu'on ne faisait pas la fête à l'Assemblée nationale ? Lors de la soirée de fin de session parlementaire qu'organisait le président de l'Assemblée nationale François de Rugy le 31 juillet, les députés étaient conviés à célébrer une année de travail bien remplie. Certains auraient toutefois bu plus que de raison...

    Comme le rapporte Le Canard enchaîné, un groupe de députés LREM aurait en effet décidé de célébrer comme il se devait leur départ en vacances. Pierre Person, Sacha Houlié, Jean-Baptiste Djebbari et Pieyre-Alexandre Anglade ont semble-t-il oublié de boire avec modération. Un présentoir à gâteau aurait même été brisé dans la folle griserie des quatre élus.

    Plus tard dans la soirée, en petit comité une fois la fête terminée, c'est dans le grand bureau du rapporteur général des Affaires de la commission sociale Olivier Véran que les députés macronistes se seraient retrouvés. Un peu trop joyeux, l'un d'eux, apparemment très pressé de poursuivre leur beuverie, aurait même enfoncé la porte d'un grand coup d'épaule. Le vacarme ainsi provoqué aurait conduit les gendarmes de l'Assemblée à se rendre sur place afin de constater les dégâts.

    Loin de s'arrêter là, les joyeux drilles auraient alors décidé de mettre un peu de musique. Mais le volume trop élevé aurait fait sortir de leurs gonds les riverains du Palais Bourbon, situé dans un quartier habitué à la plus grande tranquillité à une heure aussi tardive. Aux environs de minuit et demi, selon Le Canard Enchaîné, les policiers de la Brigade Anti-criminalité (BAC) seraient alors intervenus pour demander aux parlementaire de mettre un terme à ce tapage.

    https://francais.rt.com/france/53293-tapage-nocturne-fete-deputes-lrem-assemblee-provoque-intervention-bac


    1 commentaire
  • Les internautes se mobilisent pour libérer Nicolas Hulot, «détenu au sein du gouvernement».

    Le FLN

                                                                                                 Une pétition satirique lancée par des animateurs radio, exigeant la libération du ministre contesté Nicolas Hulot et «sa réintroduction immédiate dans son milieu naturel», rencontre un grand succès, particulièrement chez les écologistes.

    Les animateurs et humoristes de France inter Charline Vanhoenacker, Guillaume Meurice et Alex Vizorek ont monté un «Front de Libération de Nicolas», une initiative sarcastique destinée à libérer le ministre de la Transition écologique et solidaire, qu’ils estiment «détenu en captivité au sein du gouvernement». Ils ont lancé le 26 juin une pétition adressée au président Emmanuel Macron et au Premier ministre Edouard Philippe, celle-ci a recueilli plus de 3 600 signatures en une seule journée. 

    «Ses convictions subissent une torture inacceptable !», se désole le trio dans une vidéo, déguisé en carotte, abeille et pingouin. «Nucléaire, huile de palme, glyphosate, etc... La liste est longue, sur le traitement dégradant infligé à ses idées», lancent les humoristes. «Nous réclamons donc la libération de Nicolas Hulot et sa réintroduction immédiate dans son milieu naturel », réclament-ils.

    Ils invitent les partisans de la cause à communiquer avec les hashtags #FreeNicolas ou #BringBackOurNico.

    https://francais.rt.com/france/51969-internautes-se-mobilisent-pour-liberer-nicolas-hulot-detenu-sein-gouvernement

     

     

     


    1 commentaire
  • À l’issue d’une course- poursuite de deux heures, la police de l’État de Virginie a arrêté un soldat de la Garde nationale qui avait volé un véhicule de transport de troupes de la base militaire de Fort Pickett, selon CNN.

    Une course-poursuite entre un blindé dérobé à la base de Fort Pickett et la police de l'État de Virginie a abouti dans le centre de Richmond, capitale de l'État, a annoncé CNN. Le soldat de la Garde nationale qui avait volé le véhicule a été arrêté.

    Les informations sur le vol ont été diffusées à 8 heures du soir (heure locale). Commencée sur les routes de la banlieue de Richmond, la chasse du véhicule menée par plusieurs voitures de police s'est terminée dans les rues de la ville. Des usagers des réseaux sociaux ont pris le véhicule de transport de troupes pour un char d'assaut et se sont mis à publier des vidéos.

    La police a fait savoir qu'aucune arme n'était installée sur le véhicule. Sa vitesse maximale était de 65 km/h c'est pourquoi la poursuite a pu parâtre «lente» aux témoins.

    Le malfaiteur s'est rendu dans la rue centrale de la ville. Pour maîtriser sa résistance la police a recouru à un taser après quoi le soldat a été conduit à l'hôpital.

    https://fr.sputniknews.com/international/201806061036683671-blilnde-vole-poursuite-police-virginie/

     


    1 commentaire
  • Un homme originaire de Damelevières, en Meurthe-et-Moselle, a acheté des obus dans un vide-grenier. Une fois chez lui, il a décidé d’examiner son acquisition… et l’un des engins a explosé entre ses mains, le tuant sur le coup.

    Un retraité de 68 ans, résidant à Damelevières, en Meurthe-et-Moselle, est décédé dimanche à midi suite à l'explosion d'un des obus qu'il venait d'acheter sur un stand du vide-greniers de Roville-devant-Bayon.

     Il s'agissait notamment de quatre obus de 75 mm achetés dans une brocante. Une fois rentré chez lui, l'homme est allé dans le garage situé dans son jardin pour manipuler les engins, dont un a explosé, lit-on dans l'Est Républicain.

    Les secours ont été immédiatement alertés et sont arrivés sur les lieux. L'homme est cependant mort sur place des suites de ses blessures.

     Les forces de l'ordre se sont ensuite rendues sur les lieux du vide-greniers et ont retrouvé le vendeur de l'obus qui a explosé. Il a été interpellé et placé en garde à vue, inculpé de détention d'arme de catégorie A et d'homicide involontaire. La brigade de recherches de Lunéville est en charge de l'enquête.

    Vide-grenier

    https://fr.sputniknews.com/france/201805281036552579-obus-vide-greniers-explosion-mort-france/


    2 commentaires

  • 1 commentaire
  • Haute-Saône : la passagère contrôlée par les gendarmes était une poupée gonflable

      Lors d’un contrôle routier, des gendarmes en Haute-Saône ont eu la surprise de découvrir que la passagère du véhicule n’était autre qu’une poupée gonflable.Le métier de gendarme peut réserver des

    contrôles pas comme les autres. Dimanche 4 mars, des militaires assuraient la sécurité routière près d’un rond-point dans la commune de Lure en Haute-Saône, lorsqu’un véhicule a attiré leur attention, relate L’Est Républicain.

    Décidant de le contrôler, ils ont la surprise de découvrir que sur le siège passager se trouvait une poupée gonflable, dûment attachée avec sa ceinture de sécurité. Le jeune conducteur leur a alors expliqué qu’il s’agissait d’une plaisanterie.

    Une histoire qui a bien fait rire les forces de l’ordre qui ont décidé de la partager sur Facebook. « Quand on vous dit qu’une carrière de gendarme permettrait parfois d’écrire un livre. Voilà une bien insolite passagère contrôlée dans un véhicule cette semaine par les militaires d’une communauté de Brigades de Haute-Saône », écrit la gendarmerie de la Haute-Saône sur sa page. Heureusement pour la poupée, elle était « en règle », précisent les militaires.

     


    1 commentaire
  • Au Zimbabwe, où plus de 13% des adultes vivent avec le SIDA, l'usage des préservatifs est un enjeu de taille. Mais les étuis, dont la plupart sont importés de Chine, seraient trop petits pour les Zimbabwéens...

    Le ministre de la Santé du Zimbabwe, David Parirenyatwa, a abordé une question quelque peu délicate lors d'une intervention publique à Harare à la fin du mois de février, rapportent plusieurs médias locaux. Dans l'un des pays les plus touchés au monde par l'épidémie du SIDA, la plupart des préservatifs sont importés de Chine. Seul problème : les standards anatomiques dans l'empire du milieu seraient quelque peu en-deçà de ceux des Zimbabwéens.

    «La jeunesse a désormais un type de capote qu'elle apprécie, mais nous ne la produisons pas : nous importons nos préservatifs de Chine, et certains hommes se plaignent qu'ils soient trop petits», a déploré David Parirenyatwa.

    Le ministre a ainsi profité de ce constat pour inciter les entreprises locales à se lancer dans la production de préservatifs adaptés aux besoin du marché zimbabwéen, plutôt que de rester dans la dépendance des importations chinoises. «Vous devez pouvoir fabriquer vos propres capotes», a-t-il lancé. «Si vous voulez réussir en affaires, il vous faudra produire pour votre région», a-t-il encore ajouté.

    Sensible à cet appel, l'un des fabricants de préservatifs chinois, l'entreprise Beijing Daxiang, a immédiatement réagi. Dans un entretien accordé au South China Morning Post, le directeur général de la société, a assuré que sa production allait bientôt se diversifier et proposer plusieurs types de tailles. «Nous en avons la capacité et le devoir», a-t-il estimé. Signe que Beijing Daxiang prend l'affaire au sérieux : une enquête a été lancée auprès des usagers de préservatifs dans la région afin d'adapter la production à venir.

    Un enjeu de taille

     https://francais.rt.com/international/48460-capotes-chinoises-seraient-trop-petites-zimbabweens-ministre-sante


    1 commentaire
  • solidarité aux enfants Hallyday qui n'ont pas reçu d'héritage

    Cagnotte solidaire

    Parce que Laura et David n'ont pu avoir une part d'héritage de leur père, je mets en place cette cagnotte qui j'espère grâce à vous mettra ces 2 enfants de star à l'abri du besoin.

    pour voir les dons et les commentaires, cliquez sur ce lien:

    https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-laura-smet-et-david-hallyday

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique