• votre commentaire
  • Cette galerie de photos est un régal pour les yeux !
     N'hésitez pas à parcourir les différents thèmes !


    Pour parcourir plus facilement cliquez sur les flèches.
          

    http://www.lumieresdaltitude.com/gallery.php?gallery_id=3

    Lumières d'altitude

     


    1 commentaire
  • PENDANT UN AN, UNE CAMÉRA A FILMÉ LA VIE AUTOUR DE CET ARBRE

    L'idée était belle... et elle a produit des images encore plus belles que ce qu'on pouvait espérer !

    Bienvenue en Italie, dans le parc des Abruzzes.

    Les arbres ne peuvent pas parler. Mais, heureusement, on peut les filmer ! C’est l’idée géniale qu’a eue le parc national des Abbruzzes, en Italie.

    Pendant un an, il a laissé une caméra face à un arbre d’une forêt des Apennins.

    À chaque fois qu’un animal passait par là, l’appareil, capable de détecter les mouvements, se déclenchait. Résultat ? Des images magiques, surprenantes et pleines de poésie.

    Face à l’objectif, toujours le même arbre donc, mais aussi des blaireaux, des loups, des sangliers, des cerfs, des biches, des renards…

    Une très belle vidéo qui nous rappelle avec bonheur tout ce qu’une forêt peut avoir de vivant. Regardez !

    https://vimeo.com/222843606


    1 commentaire

  • 1 commentaire
  • Station de ski du Lioran - au fond, le Puy Griou

    Panorama volcanique

     

    Au fond le Téton de Vénus, à droite le Bec de l'Aigle

    Panorama volcanique

     

     Sommet du Rocher du Cerf (1395 m) - En face le Plomb du Cantal, ligne de crête des vallées de la Cère, de l'Allagnon et de Brezons.

     Panorama volcanique

     

    Le Plomb du Cantal (1855 m), 2° plus haut massif d'Auvergne

    Panorama volcanique


    1 commentaire
  • Vous savez ce bel oiseau migrateur au plumage gris, qui chaque printemps vient jouer à cache-cache au coin du bois,  il fait savoir qu'il est arrivé par son charmant "coucou" , cependant c'est un oiseau aux mœurs particulières, étant paresseux de nature, il préfère que d'autres se chargent d'élever sa progéniture, c'est ainsi qu'il va pondre son œuf dans un nid étranger ; cette année, il a choisi la fauvette, non, elle n'est pas méchante, elle n'a pas de dents, c'est tout le contraire, elle à le cœur sur l'aile, elle regarde avec curiosité cet œuf mais finit par l'adopter et le couver, si bien qu'il naît bientôt un oisillon. Mais le lascar n'est pas du genre fraternel, à peine sorti de l’œuf, voila qu'il passe par dessus bord ses frères de couvée afin de s'assurer toute l'aide sociale fournie par les parents, bientôt submergés par l'appétit gargantuesque du rejeton. Malgré tout, les oiseaux se démènent et parviennent à élever avec fierté ce bébé gigantesque, maintenant il est prêt pour l'envol, il n'oubliera pas l'accueil chaleureux qu'il a reçu, le coté humain de ses parents adoptifs, l'an prochain il reviendra avec d'autres copains en leur vantant ce merveilleux pays. Et la fauvette me direz-vous ? Eh bien, elle ne s'est aperçue de rien, elle ne s'est pas rendu compte quelle avait perdu sa couvée, quelle n'aurait point de descendance, mais elle a toujours le cœur sur l'aile, elle attend à nouveau la venue du coucou pour recommencer l'histoire. Il paraît que les fauvettes se font de plus en plus rares, un de ces jours elles seront inscrites sur la liste des espèces en danger de disparition, mais c'est peut être pas grave puisque l'on y aura gagné des coucous, qui depuis le coin du bois, nous lanceront leurs charmants "coucou" , "coucou", "coucou" ............ pour nous ce sera trop tard, nous serons "cocus", "foutus". La morale, chacun doit la trouver par lui même.

     


    1 commentaire
  • Arrivé par bateau, ce nuisible s’attaque à nos lombrics. Il est désormais signalé dans 60 départements. Une présence qui inquiète les scientifiques.

    Comme Arnaud, vous pourriez bien découvrir un invité surprise dans votre jardin. En retournant une souche, cet ouvrier viticole est tombé nez à nez avec un… Obama. Le 44e Président des États-Unis ne s’est pas caché dans son petit jardin de Bergerac (Dordogne). Il s’agit d’un Obama nungara, un ver qui vit normalement à plusieurs milliers de kilomètres de là, en Amérique du Sud.

    La bestiole a déjà été signalée dans soixante départements en France. Une présence qui commence à inquiéter les scientifiques. Si Obama n’a pas de prédateur, c’en est un pour nos précieux vers de terre. Ceux-là mêmes qui assurent la fertilité de nos sols. « Pour le moment, on ne mesure pas encore l’étendue du danger », souligne Jean-Lou Justine, professeur au Muséum national d’histoire naturelle, à l’origine d’un recensement participatif.

    Obama

     « Je l’ai reconnu parce que c’est un ver complètement plat, il ne ressemble vraiment à rien de chez nous », raconte Arnaud. Depuis cette première rencontre, ce biologiste de formation en a trouvé trois autres. Selon Jean-Lou Justine, l’animal se répand depuis le début des années 2000 en Europe. « Le propre d’une espèce invasive est qu’elle se reproduit très vite et qu’elle n’a pas d’ennemi naturel. Exactement le cas d’Obama nungara. »

    Le nuisible — qui ne doit pas son nom à l’ancien occupant de la Maison-Blanche, mais à un idiome amérindien qui signifie « animal feuille », en référence à son corps plat comme une feuille — aurait débarqué par bateau, sans doute dans des pots de fleurs. Si comme Arnaud, vous tombez sur cette espèce au beau milieu de vos plantes, il vous faudra les brûler ou bien les écraser pour vous en débarrasser.

    Obama

     http://www.leparisien.fr/environnement/obama-ce-ver-indesirable-qui-envahit-la-france-22-08-2018-7861065.php

     

     


    1 commentaire
  • Lisez la vidéo en plain écran, c'est magnifique.

     

    https://vimeo.com/186483277

     

    Colorado


    1 commentaire
  • Les réalisateurs de la séquence ont passé 10 ans en forêt, qualité de l'image et du son. Tourné en Nouvelle-Guinée.


    2 commentaires