• Lisez la vidéo en plain écran, c'est magnifique.

     

    https://vimeo.com/186483277

     

    Colorado


    1 commentaire
  • Les réalisateurs de la séquence ont passé 10 ans en forêt, qualité de l'image et du son. Tourné en Nouvelle-Guinée.


    2 commentaires
  •  


    votre commentaire
  •  Le Pas de Peyrol

     

    Le Pas de Peyrol

      

    Le Pas de Peyrol

     Le Pas de Peyrol


    1 commentaire
  • çà se passe à Saint-Marcelin en Isère...

     


    1 commentaire
  • Hier c'était l'ouverture de la truite dans notre département. Il a fait une très belle journée, peut-être pas propice en raison du temps (chaleur et vent de sud) à la pêche de salmo trutta.

     


    1 commentaire
  • Selon Le Canard enchaîné, le président avait demandé de ne pas prendre de clichés de sa rencontre avec la Fédé­ra­tion Natio­nale des Chas­seurs, lors de son weekend près du château de Chambord. Mais les chasseurs n'ont pas pu résister...

    La photographie, diffusée le 15 décembre par le compte Twitter de la Fédé­ra­tion natio­nale des chas­seurs (FNC), montre le président de la République en compagnie de chasseurs, de nuit, dans ce qui est décrit comme le domaine du château de Chambord. «Le président de la République [...] a salué la contribution de la chasse à la nature», précise le tweet. En d'autres termes, lors de son weekend «privé» près du château de Chambord, mi-décembre, le locataire de l'Elysée semble avoir conforté la fédération de son soutien à la pratique de la chasse. Rien de bien surprenant de la part d'un président qui, lors de la campagne, s'était notamment déclaré favorable à la réouverture des chasses présidentielles.

    Seul hic : Emmanuel Macron avait «personnellement demandé aux participants qu'aucune photo ne soit prise», selon des informations du Canard enchaîné, citées par Gala le 29 décembre. 

    De même, Le Monde rapporte que l’Elysée avait formellement interdit la diffusion de photographies attestant de la présence du locataire de l'Elysée à l’exposition du «tableau de chasse» («une quinzaine de sangliers tirés [gisant] sur le sol»), après une journée de battue dans le domaine royal, le 15 décembre. Le palais présidentiel, selon le quotidien, aurait en effet été «conscient qu’un cliché d’animaux morts ensanglantés risquait de choquer, surtout avant les fêtes de Noël» – mais aucune photographie montrant ce gibier, semble-t-il, n'a été diffusée.

    La photographie de la rencontre entre Macron et la fédération de chasseurs ne constitue-t-elle pas, en tout cas, un petit caillou dans la mécanique bien huilée de la communication élyséenne ?


    votre commentaire
  • Demain, je serais là...

    Ma perm est signée

      

    Ma perm est signée

     

     


    1 commentaire
  • Et c'est parti

         

    Et c'est parti

      

    Et c'est parti

         

    Et c'est parti

        

    50 vaches et leurs veaux, une vingtaine de génisses et un beau taureau. ils vont se régaler les bougres...

    clic sur les photos, c'est grandiose!


    1 commentaire
  • et sur une superbe introduction musicale d'Ennio Moricone...

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique