• C'était la libération de Jérusalem par les Croisés, une des plus belles manifestations de l'âme française.

    C'était un 15 juillet...

     

    C'était un 15 juillet...

     https://www.contre-info.com/cetait-un-15-juillet-la-prise-de-jerusalem-par-les-croises#more-28660


    votre commentaire
  • C'était un 13 juillet...

     

    C'était un 13 juillet...


    votre commentaire
  • À l'origine, l'Aurillacoise est une vieille mélodie. Mais, sous la plume de Jeff Chalaffre et chantée par Kevin Quicke, les inséparables de Wazoo depuis plus de vingt ans, elle est devenue un hymne de fin de concert. Le clip a été présenté, mardi 3 juillet... à Aurillac, évidemment.

    Mais qui peut bien se cacher derrière cette Aurillacoise, chantée au stade de Jean-Alric jusqu'au Mexique, chantée « toujours debout même dans la tourmente », ou encore « dans la joie dans l'extase » ?

    Première réponse : « C'est une vieille mélodie, j'ai retrouvé ce thème que je ne connaissais pas. Je l'ai réécrite en gardant le côté ternaire. Comme elle s'appellait l'Aurillacoise, nous avons gardé le titre, et cela donne une mélodie qui résonne aux quatre coins du Cantal », explique Jeff Chalaffre, auteur et compositeur. Et dans le texte, il est parti « comme j'imaginais la Marseillaise cantalienne, une chanson de veillée, au puy Mary avec les vaches. Une musique qui accompagne la vie des Cantalous. »

    « Il y a ici cette valeur des anciens. Les gens partent du Cantal, mais y reviennent ».

    https://www.lamontagne.fr/aurillac/art-de-vivre-bien-etre/cantal/2018/07/05/mais-qui-se-cache-derriere-l-aurillacoise-le-dernier-clip-de-wazoo_12913967.html

     


    1 commentaire
  •  çà pourrait barder...

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/la-carte-du-tour-de-france-2018-en-video/5612874669001/

    Bien que le départ du Tour de France ne soit donné que le 7 juillet prochain à Noirmoutier, le duel entre Romain Bardet et Chris Froome a déjà commencé. Lors d’une interview accordée au quotidien belge Het Nieuwsblad, le Français a de nouveau attaqué le quadruple vainqueur de l’épreuve en raison de son contrôle anormal au salbutamol effectué en septembre dernier lors de la Vuelta lors de laquelle le Britannique s’était déjà imposé. «Si j'étais dans sa position, je n'envisagerais tout simplement pas d'être au départ du Tour de France et j'aurais honte de me retrouver lié à une telle affaire», a déclaré le troisième de la dernière «Grande Boucle». «Mais tout le monde réagit différemment et le fait est que le règlement autorise Froome à s'aligner en course. Tout le monde, lui y compris, veut que ce dossier se règle vite», a ajouté l’Auvergnat.

    Cette «affaire» évoquée par Bardet a débuté en décembre dernier lorsqu’un contrôle antidopage de Chris Froome présentant un taux «anormal» au salbutamol a été révélé. L’échantillon prélevé a indiqué que le leader de la Sky présentait un taux doublement supérieur à la normal de cette substance autorisée uniquement sur traitement médical afin de soigner l’asthme dont souffre le Britannique. Quelques semaines plus tard en janvier, Bardet attaquait déjà celui que l’on appelle «le kenyan blanc» lors d’un entretien accordé à L’Equipe. «J'ai du mal à imaginer qu'un coureur avec cette dose de salbutamol puisse être blanchi. Sinon pourquoi mettre des seuils ? (...) J'espère une enquête indépendante devant laquelle Froome rendra des comptes, pour faire toute la lumière, et un verdict indépendant. Je regrette que les règlements ne prévoient pas une mise à l'écart provisoire de la compétition en attendant le résultat (…) Je veux bien croire à la bonne foi de Chris Froome, mais quand le seuil est dépassé, les règlements prévoient une sanction. On ne peut plus se permettre de permissivité», avait-il rappelé.

    Plus récemment, la victoire, obtenue à l’arrachée par Froome lors du Giro en mai dernier, a une nouvelle fois jeté un malaise sur le cyclisme mondial. Devancé de plus de trois minutes à trois jours de l’arrivée à Rome par ses rivaux, l’ancien coureur de la Barloworld avait alors attaqué et réalisé une échappée solitaire de 80 kilomètres en creusant l’écart sur l’ensemble de tous ses poursuivants. Une performance régulièrement comparée à celle de Floyd Landis à Morzine en 2006 (quelques mois plus tard, l’Américain avait été rattrapé par la patrouille…). Cependant, pour Bardet, ce retournement de situation s’explique par un niveau moins élevé sur le Tour d’Italie. «Chaque équipe envoie ses meilleurs hommes (sur le Tour), les leaders ont plus de soutien, donc la probabilité de tout renverser en une étape est moins grande.» Toujours est-il que la venue de Chris Froome sur les routes françaises ne risque pas de faire l’unanimité et notamment auprès des spectateurs tricolores déjà hostiles à Froome l’an passé avant même la divulgation de ce contrôle anormal.

    Tour de France 2018


    1 commentaire
  • Des chercheurs scientifiques ont mis au point une génération de moutons plus propres et moins nocifs pour l'environnement.

    Selon le quotidien Ouest France, des chercheurs néo-zélandais ont mis au point une génération de moutons qui émettent moins de méthane que leurs congénères. Une avancée accueillie comme une bonne nouvelle dans ce pays qui compte 7 fois plus de moutons que d'humains !

     

    En effet, les pets et rots des quelques 30 millions de ces bêtes qui peuplent le pays produisent dans l'atmosphère un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique.

    En s'appuyant sur la sélection génétique des animaux, les chercheurs ont ainsi mis au point une méthode permettant de réduire de 10 % la quantité de méthane émise par les pets et les rots des ovins.

    Des moutons moins nocifs pour l'environnement

    Pour ce faire, ils ont isolé les animaux identifiés comme rejetant le moins de méthane, les ont réunis et amené à se reproduire entre eux. Avec, à la clé, une génération de moutons moins nocive pour l'environnement.

    Si le procédé utilisé porte ses fruits, c'est parce que la spécificité des animaux émettant moins de gaz à effet de serre que les autres est une caractéristique déterminée à 20 % par la génétique, selon les scientifiques.

    Cette méthode par ailleurs fréquemment utilisée par les éleveurs pour favoriser d'autres profils a permis aux chercheurs d'arriver à la troisième génération de moutons sélectionnés génétiquement.

    Outre leur rejet de méthane limité, les animaux concernés présentent en moyenne un poids inférieur à leurs congénères tout en produisant une plus grande quantité de laine, précise Suzanne Rowe, principale responsable de l'étude, citée par Ouest France.

    http://www.midilibre.fr/2018/06/14/en-nouvelles-zelande-des-moutons-qui-rotent-et-petent-moins,1686701.php

     


    2 commentaires

  • votre commentaire
  • Quelque 11.000 grenades, dont 10.000 lacrymogènes, ont été tirées ou lancées par les gendarmes depuis le début de leur intervention sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, selon les informations de L’Essor.

     Le millier de grenades restantes sont des grenades lacrymogènes instantanées GLI F4, qui possèdent trois caractéristiques : effet de souffle, assourdissantes et lacrymogènes.

     Interrogé par L’Essor, le général Bertrand Cavallier (2S), ancien patron du CNEFGN de Saint-Astier, le centre national d’entraînement de la Gendarmerie au maintien de l’ordre, a qualifié ce chiffre de 11.000 grenades de “considérable” pour ces vingt dernières années.
    Pour autant, ce spécialiste explique ce chiffre par la durée de l’engagement (onze jours ce jeudi 19 avril) des 25 escadrons de gendarmes mobiles (75 par escadron), soit 1.900 gendarmes. Le général Cavallier ajoute la superficie “à tenir” (24 km2, près du quart de la superficie de Paris) et l’exigence de “ne pas aller au contact” en tenant à distance les manifestants.
    Les gendarmes, assure le général Cavallier, font face à des “adversaires très dangereux” qui lancent des billes d’acier avec des frondes, des cocktails molotov ou disposent des pièges contenant des IED (engins explosifs rudimentaires)

     Début août 2017, le Service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure (Saelsi) a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de grenades et de leurs lanceurs pour les gendarmes et les policiers. Un marché, estimé à 22 millions d’euros, vise à remplacer les GLI F4 actuelles. Concrètement, les nouvelles grenades de calibre 56 mm ne contiendront plus d’explosif (ici de la tolite), mais un dispositif pyrotechnique sans explosif brisant permettant le déclenchement de la munition.

     UN CADRE JURIDIQUE STRICT ET REGLEMENTE:      

     L'emploi de la force au maintien de l’ordre obéit à un cadre juridique précis régi par le code pénal et le code de la sécurité intérieure.

     Dans ce cadre, la Gendarmerie a une doctrine qui permet d’avoir une réponse adaptée à chaque situation. La règle est celle de la gradation de l’emploi de la force et l’usage de grenades se situe à un niveau de violence assez voire très important. L’emploi de la force doit respecter les principes d’absolue nécessité, de proportionnalité au trouble à faire cesser et de simultanéité (art R.211-14 du code de la sécurité intérieure/CSI). Il est caractérisé par une progressivité, une gradation des moyens et des matériels mis en œuvre, qui permet de passer de la dissuasion à, s’il en est besoin, l’emploi de la force avec usage des armes.

    11000 grenades

         https://lessor.org/11-000-grenades-utilisees-par-les-gendarmes-a-notre-dame-des-landes/?utm_source=email&utm_campaign=La_lettre_de_LESSOR_N82&utm_medium=email


    1 commentaire
  • SURTOUT LES COUACS....IL A DU FAIRE UN CACA NERVEUX NOTRE JUPITER!!!

    Moins d’une semaine après les frappes occidentales contre des centres de production d'armes chimiques en Syrie, franceinfo a appris jeudi 19 avril que des "ratés" ont empêché deux des trois frégates françaises au large de la Syrie de tirer leurs missiles. Le navire de réserve a finalement fait feu à leur place.
    Il n’y a pas d'explication encore à ces aléas. Viennent-ils du navire et de son système d'armes, ou du missile lui-même et par exemple de son GPS ? Mais le constat est là : les deux frégates qui devaient faire feu n'ont pas pu et n'ont pas eu le temps de relancer une nouvelle procédure de lancement dans la fenêtre de temps impartie. Le navire de réserve a dû agir.

    Certes, la Marine utilisait ses missiles de croisière pour la première fois mais les essais étaient concluants. Selon Jean-Marc Tanguy, journaliste spécialisé au magazine Raid Aviation, il ne s’agit pas d’un problème classique lors du déploiement de nouveau matériel. "Il ne faut pas banaliser ce qu’il s’est passé samedi, explique-t-il. C’est ce qui est choquant dans cette affaire. Les autorités ont évité d’évoquer ce problème jusqu’à maintenant. Quand le président ordonne, les opérationnels doivent appuyer sur un bouton et normalement les armes doivent partir."

    "Là, à au moins une reprise, sinon deux, les armes ne sont pas parties. C’est quand même un énorme problème."
    Jean-Marc Tanguy, journaliste spécialisé
    à france info

    Un avion de combat Rafale a également connu un problème de mise à feu pour lancer un des deux missiles Scalp qu’il embarquait. Pourtant le scalp est une arme éprouvée, en Libye, en Syrie ou en Irak. Il s’agit d’un incident inédit, selon Jean-Marc Tanguy qui précise que ce missile a été largué manuellement, ce qui correspond à la procédure en pleine mer en eaux profondes.

    HEUREUSEMENT QU'ON N'AVAIT PAS LES RUSSES EN FACE!!!

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/syrie-des-ratés-ont-empêché-la-marine-française-de-tirer-des-missiles/ar-AAw5OJR?ocid=spartandhp

     


    1 commentaire
  • Je ne suis pas croyant, mais bon, une fois de temps à autre, çà ne fait pas de mal et puis ce sont nos origines chrétiennes.

    Bon carême

     

    Il EST VENU CE MATIN, NOUS AVONS PRIÉ, BAVARDÉ JUSTE QUELQUES INSTANTS, ET ALORS IL EST PARTI POUR ALLER TE VISITER.
     
    Le message qu'Il apporte est très important et a besoin d'être répandu partout sur la terre.  
    Notre vocation est de l'aimer et de le faire connaître au monde entier. 
     Que ta journée soit bénie et que tes proches soient touchés par sa grâce !  
     




    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique